Quelques notes sur les koinismes chez Longus

Loading...
Thumbnail Image
Publication date
2019
Reading date
Journal Title
Journal ISSN
Volume Title
Publisher
Metrics
Export
Abstract
Le roman habituellement intitulé Daphnis et Chloé et attribué à un certain Longus n'est pas tout à fait celui que l'on pense. La langue littéraire du roman a été décrite comme élaborée et sophistiquée. C'est l'opinion commune que nous trouvons chez Rohde, Norden et Hunter. Cela étant, s'il y a eu des doutes raisonnables sur le titre de l'oeuvre et sur son auteur, la langue présente elle aussi quelque incertitude. Le propos de ces pages est de décéler quelle a été la contribution de la langue postclassique, la Koinè, à la langue du roman, pour autant que cette contribution soit effective.
Description
Bibliographic reference
Pomer Monferrer, Juan José 2019 Quelques notes sur les koinismes chez Longus FEC - Folia Electronica Classica 37 1 9