Narrativa sentimental francesa del siglo XVI: Estructuras y juegos onomásticos alrededor de les Angoysses Douloureuses qui procedent d'amours d'Hélisenne de Crenne.
NAGIOS: RODERIC FUNCIONANDO

Narrativa sentimental francesa del siglo XVI: Estructuras y juegos onomásticos alrededor de les Angoysses Douloureuses qui procedent d'amours d'Hélisenne de Crenne.

DSpace Repository

Narrativa sentimental francesa del siglo XVI: Estructuras y juegos onomásticos alrededor de les Angoysses Douloureuses qui procedent d'amours d'Hélisenne de Crenne.

Show simple item record

dc.contributor.advisor Jiménez Plaza, Dolores es_ES
dc.contributor.author Incardona, Janine es_ES
dc.contributor.other Universitat de València - FILOLOGIA FRANCESA I ITALIANA es_ES
dc.date.accessioned 2010-07-07T08:05:05Z
dc.date.available 2010-07-07T08:05:05Z
dc.date.issued 2003 es_ES
dc.date.submitted 2003-05-26 es_ES
dc.identifier.uri http://www.tesisenred.net/TDX-0518106-112023/ es_ES
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10550/15260
dc.description.abstract RESUMEN Un des intérêts majeurs du roman dHélisenne de Crenne Les Angoysses douloureuses qui procedent damours (1538) réside dans la coïncidence du prénom de lauteure (Hélisenne de Crenne) avec celui de lhéroïne (Hélisenne) et celui de la narratrice de la première partie du roman (Dame Hélisenne). Ces données nous invitent à orienter notre étude autour du nom Hélisenne afin de comprendre comment ce nom accorde aux Angoysses douloureuses une structure et une cohérence souvent remises en question. La première partie de cette thèse examinera tout dabord lonomastique des principaux personnages de quatre titres qui appartiennent au contexte littéraire des Angoysses douloureuses et illustrent en partie le débat littéraire sur lamour qui était en vigueur dans la première moitié du XVIe siècle. Il sagit de Lystoire des deux vrays amans Eurial & la belle Lucresse (traduction de lHistoria de duobus amantibus dEnea Silvio Piccolomini), La Complainte des tristes amours de Flammette a son amy Pamphile (traduction de lElegia di Madonna Fiammetta de Boccace qui remporta un vif succès dans la première moitié du XVIe siècle), La Deplourable fin de Flammete (traduction de Maurice Scève du Breve tractado de Grimalte y Gradissa de lespagnol Juan de Flores) et le premier conte des Comptes amoureux de Madame Jeanne Flore. Les seconde et troisième parties proposent un parcours onomastique personnel et géographique des Angoysses douloureuses qui permettra de constater que la personnalité de lhéroïne se nourrit des légendes dElise-Didon et dHélène de Sparte au moyen dun réseau complexe de portraits qui sétaie sur diverses relations spéculaires. Ce fait est confirmé par le syncrétisme du nom Hélisenne formé à partir de lunion des noms Elise et Hélène. Cette étude rend manifeste la recherche formelle structurante des Angoysses douloureuses qui se révèle à travers plusieurs stratégies onomastiques concernant le personnage dHélisenne, les toponymes du roman et, finalement, dans le choix même du nom de plume Hélisenne de Crenne qui synthétise à lui seul le mélange constant entre fiction et « réalité » qui parcourt le roman. En effet, Hélisenne nest-il pas un prénom créé par lauteure alors que De Crenne est un patronyme réel ? Cest ainsi que le lecteur assiste à une approche ludique de la création littéraire de la part dHélisenne de Crenne. En effet, le style ludique fait son apparition lors du portrait tout grotesque de la femme de « lhoste », lors de la création de toponymes ou encore lors de limitation du jugement de Pâris. Il sagit là dune des principales caractéristiques des Angoysses douloureuses une image de marque en quelque sorte malgré le ton éminemment élégiaque du roman. En soulignant les similitudes des cinq titres étudiés, cette thèse rend manifeste le fait quHélisenne de Crenne a échafaudé la cohérence et lunité des Angoysses douloureuses au moyen dun jeu extrêmement complexe de superpositions, doppositions, de similitudes et de relations spéculaires entre différents noms de personnages et de lieux. Lample érudition de lauteure concernant les cultures de lAntiquité, du Moyen Age et de la Renaissance étaie une construction littéraire qui, dune part, installe lhéroïne dans la tradition littéraire des amantes malheureuses et, dautre part, invite à se plonger dans le roman comme sil sagissait dun jeu. De cette façon et sans pour autant tomber dans la contradiction, Hélisenne de Crenne offre au lecteur une écriture sentimentale certes, mais non moins ludique. __________________________________________________________________________________________________ es_ES
dc.format.mimetype application/pdf es_ES
dc.language cat-en-es es_ES
dc.rights spa es_ES
dc.rights Copyright information available at source archive es_ES
dc.subject none es_ES
dc.title Narrativa sentimental francesa del siglo XVI: Estructuras y juegos onomásticos alrededor de les Angoysses Douloureuses qui procedent d'amours d'Hélisenne de Crenne. es_ES
dc.type info:eu-repo/semantics/doctoralThesis es_ES
dc.description.abstractenglish One of the main interests of Les Angoysses douloureuses is the coincidence between the writers name (Hélisenne de Crenne), the main female characters name (Hélisenne), and the narrators name (Dame Hélisenne) in the first part. These ideas make us consider the name Hélisenne while studying its character, in order to understand in which way such name confers to Les Angoysses douloureuses, such a discussed structure and coherence. The firt part proposes an analyse of the names of the main characters in four works of the literary context of Les Angoysses douloureuses: Lystoire des deux vrays amans, La Complainte des tristes amours de Flammette, La Deplourable fin de Flammette, and the first tale within Les Comptes Amoureux de Madame Flore. The second and third parts propose a journey through the personal and geographical onomastic of Les Angoysses douloureuses. This journey allows us to see that the personality of the main character is supported by the legends of Elisa-Dido and Helena through an intricate range of portraits based on several relationships. Our study allows to show up some literary techniques in what concerns the sources, the portraits, and the ludic style. This one can be seen through an absurd portrait, through the creation of placenames, through imitation, or through the choice of a pseudonym, Hélisenne de Crenne, which summarises the constant mixture of fiction and reality in the book. This ludic approach of the literary creation is one of the main features in the book by Hélisenne de Crenne, though the elegiac trait of its tone. These ideas make clear how the writing and the literary technique were extremely important topics for the author. es_ES

View       (1.254Mb)

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace

Advanced Search

Browse

Statistics