Du chevalier Tirant au chevalier Quichotte : la critique humaniste des romans de fiction et le détachement ironique de Cervantès
NAGIOS: RODERIC FUNCIONANDO

Du chevalier Tirant au chevalier Quichotte : la critique humaniste des romans de fiction et le détachement ironique de Cervantès

DSpace Repository

Du chevalier Tirant au chevalier Quichotte : la critique humaniste des romans de fiction et le détachement ironique de Cervantès

Show full item record

View       (347.2Kb)

Exportar a Refworks
    
Beltrán Llavador, Rafael Perfil
This document is a artículo publicadoDate2019
Résumé L?article examine les trois références à Tirant le Blanc de Joanot Martorell dans la critique humaniste des romans chevaleresques du XVIe siècle de Juan de Molina, Luis Vives et Jerónimo Sempere. Ensuite, nous analysons comment Cervantès loue et condamne à la fois son prédécesseur. Cervantès en a fait une critique humaniste et a résolu le dilemme néo-aristotélicien de la vraisemblance historique avec une ambiguïté malveillante et délibérée. AbstractThe article examines the three references to Joanot Martorell?s Tirant lo Blanc (The White Knight) in the humanist critique of the 16th-century chivalric romances by Juan de Molina, Luis Vives, and Jerónimo Sempere. It analyzes how Cervantes both praises and condemns his predecessor. Cervantes criticized as a humanist and he solved the neo-Aristotelian dilemma of historical likelihood with malicious and deliberate ambiguity.

    Beltrán Llavador, Rafael. Du chevalier Tirant au chevalier Quichotte : la critique humaniste des romans de fiction et le détachement ironique de Cervantès. En: Tirant: Butlletí informatiu i bibliogràfic, 22 2019: 12-

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record

Search DSpace

Advanced Search

Browse

Statistics