Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze
NAGIOS: RODERIC FUNCIONANDO

Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze

Repositori DSpace/Manakin

Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze

Mostra el registre complet de l'element

Visualització       (1.029Mb)

Exportar a Refworks
    
Canavera, Julien
Aquest document és un/a article, creat/da en: 2011
Pour Gilles Deleuze, tout acte effectif de pensée implique nécessairement un mouvement forcé de dépersonnalisation, de sorte que l’on ne pense qu’autrement, qu’en devenant autre. En ce sens, penser se fait toujours aux dépens de cette «belle intériorité » qu’est le sujet actif et connaissant, tout en commandant, plus profondément, une critique radicale de l’Image dogmatique qui lui sert d’appui et de justification. Le propos de cet article est donc de montrer quelles sont les implications qui découlent de la critique deleuzienne, à savoir: une nouvelle relation au temps, au corps, et en somme, à «ce que penser veut dire».

    Canavera, J. (2011). "Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze". Éndoxa. Series Filosóficas, 2011, Nº 28, pp. 227-256.
distribuït sota llicència Creative Commons de Reconeixement-NoComercial 3.0 No adaptada

Aquest element apareix en la col·lecció o col·leccions següent(s)

Mostra el registre complet de l'element

Cerca a RODERIC

Cerca avançada

Visualitza

Estadístiques