Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze
NAGIOS: RODERIC FUNCIONANDO

Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze

DSpace Repository

Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze

Show full item record

View       (1.029Mb)

    
Canavera, Julien
This document is a artículoDate2011

Este documento está disponible también en : http://hdl.handle.net/10550/43745
Pour Gilles Deleuze, tout acte effectif de pensée implique nécessairement un mouvement forcé de dépersonnalisation, de sorte que l’on ne pense qu’autrement, qu’en devenant autre. En ce sens, penser se fait toujours aux dépens de cette «belle intériorité » qu’est le sujet actif et connaissant, tout en commandant, plus profondément, une critique radicale de l’Image dogmatique qui lui sert d’appui et de justification. Le propos de cet article est donc de montrer quelles sont les implications qui découlent de la critique deleuzienne, à savoir: une nouvelle relation au temps, au corps, et en somme, à «ce que penser veut dire».

    Canavera, J. (2011). "Dé(cons)truire le sujet pour engendrer la pensée. Ce que philosopher veut dire selon G. Deleuze". Éndoxa. Series Filosóficas, 2011, Nº 28, pp. 227-256.

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record

Search DSpace

Advanced Search

Browse

Statistics