Migration d'images et icônes de la mémoire : l'apport de la guerre d'Espagne
NAGIOS: RODERIC FUNCIONANDO

Migration d'images et icônes de la mémoire : l'apport de la guerre d'Espagne

Repositori DSpace/Manakin

Migration d'images et icônes de la mémoire : l'apport de la guerre d'Espagne

Mostra el registre complet de l'element

Visualització       (593.1Kb)

Exportar a Refworks
    
Sánchez-Biosca, Vicente Perfil
Aquest document és un/a capítol, creat/da en: 2011
En somme, la guerre d'Espagne apparaît comme le théâtre d'un équilibre précaire et paradoxal : les photographes et les opérateurs tournent leur regard vers la population civile, la prennent en mouvement grâce aux nouvelles techniques, à cause aussi, si 1'on veut, du chaos que le conflit entraîna sur le destin de ces non-combattants. Ils ont pu certainement éprouver des expériences inhumaines, mais le regard qui les observe les humanise en quelque sorte, meme (surtout) dans la douleur. Ce sera, oserais-je le dire, la dernière fois. C'est peut-être la raison pour laquelle a pu s'installer ce lieu commun qui voit la guerre d'Espagne comme la dernière guerre photogénique.

    Sánchez-Biosca, Vicente, "Migration d'images et icônes de la mémoire : l'apport de la guerre d'Espagne" en Lorsque Clio s'empare du documentaire sous la direction de Jean-Pierre Bertin-Maghit, vol.II. Archives, témoignage, mémoire, Paris, L'Harmattan, 2011, ISBN: 978-2-296-55015-5, pp. 31-43.
distribuït sota llicència Creative Commons de Reconeixement-NoComercial 3.0 No adaptada

Aquest element apareix en la col·lecció o col·leccions següent(s)

Mostra el registre complet de l'element

Cerca a RODERIC

Cerca avançada

Visualitza

Estadístiques